L’heure est venue pour nous de nous atteler à 2021.

Un peu épuisé, ce serait mentir de vous le cacher. On a déployé énormément d’énergie et de passion pour cette édition, comme tous les ans, sauf que depuis 6 ans, on jouit d’une récompense immense, inestimable, qui nous galvanise et nous redonne l’énergie de recommencer : Vous retrouver. Créer des souvenirs, la vertu des souvenirs. Qu’est ce qui est plus important que de vivre et de créer des souvenirs ?
On va s'épargner une épreuve de philosophie de comptoir. On a juste envie de se concentrer sur demain. C’est ce qui nous fait tenir. On a envie de revoir la Bay vibrer. Alors on écoute Todo Homem de Zeca Veloso, on regarde l’horizon, et on attend que la brume s’évapore du golfe. On se retrouvera. On se retrouvera et on s’enlacera, de tous nos bras, de toute notre ampleur, on s’enlacera et on s’embrassera.

Tout a été envisagé. Nous avons imaginé des formats, des volumes, des espaces adaptés, des programmations modifiées, des implantations consolidées… Tout, tout a été envisagé, conjointement avec les services de la mairie, les membres de l’association, nos partenaires et prestataires. Nous avons voulu croire en une édition 2020 un peu spéciale, mais une édition 2020 debout. La vie en a voulu autrement.
Cette édition était complète, 3 mois avant l’ouverture des portes, sans avoir annoncé le moindre artiste, ça n’était jamais arrivé. Ça illustre ce besoin incandescent que nous avons tou.te.s de se retrouver autour des belles choses de la vie. Ça nous a donné beaucoup de courage et d’espoir. Merci, du fond du coeur. On a conscience d’avoir un festival et une communauté absolument extraordinaires.
L’association en prend un coup, on a engagé des frais. Sa survie ne dépend que de la bonne tenue du festival, nous n’avons presque pas d’argent public, peu de sponsors. Tout repose sur les ressources de l’association et l’énergie insufflée par l’équipe et les bénévoles. On a réfléchi à des solutions, pour que l’association ne sombre pas, l’idée la plus simple que nous avons trouvé à mettre en place est la suivante :

On va proposer 3 choix à tous les détenteurs de pass dans un e-mail qui vous recevrez demain matin :
- Se faire rembourser immédiatement l’intégralité de la valeur du pass.
- Garder son pass pour l’édition 2021.
- Se faire rembourser partiellement de la valeur du pass et définir du montant d’un don : de 1€ à la totalité de la valeur du pass, tous les dons permettront de supporter en partie les frais de fonctionnement de l’association. (Ex : Je choisi de me faire rembourser 35€ sur la valeur totale du billet (40€), je fais donc un don de 5€ à l’association.)

La situation est suffisamment inédite pour que nous mettions ce type d’opération en place.
Nous vous communiquerons tous les détails des suites de cette action : montant des dons récoltés, nombre de places préservés pour 2021…

Nous essuierons la tempête mais nous ne sombrerons pas.

Merci à La Ville de La Rochelle, Catherine Benguigui et son bureau, nos partenaires, nos mécènes, les copains qui sont là depuis le début, les bénévoles qui ont répondu nombreux à l’appel, aux artistes qui nous ont suivi jusqu’au bout, aux tourneurs qui nous on fait confiance et ont su trouvé les mots justes. Plus largement, merci à tout le monde de croire en notre projet depuis le début, vous avez été notre moteur, vous avez forgé la réputation de ce festival, vous en avez fait ce qu’il est aujourd’hui : un moment simple de partage, de musique et d’amour.
Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça nous rend fiers.

L’équipe du petit bateau en origami.
⛵️